Contes pour enfants pas sages

Des animaux, amis des mots, ennemis des maux ...

Des animaux, amis des mots, ennemis des maux ...

Une antilope, tellement triste, parce que son amie, pourtant vive comme l'éclair n'a pas su éviter une balle qui ne lui était pas destinée, un dromadaire tellement gentil qu'il ne comprend pas qu'on le traite de chameau, un éléphant de mer, tellement gros, qui passe son temps à manger des poissons, comme ça d'un coup, slurp ! mais qui sait aussi s'asseoir sur son ventre, allez-y, essayez un peu pour voir ! Un cheval tellement en colère qu'il se cabre contre l'injustice, un lion qui se révolte contre un dompteur brutal, et des ânes fiers de leurs oreilles, une autruche de ses plumes, une girafe égarée dans les rues de Paris, qui pleure son poil dont on fait les manteaux…

Au milieu de ces sculptures étranges, Olivier Herblot, seul en scène, nous donne à voir des histoires de bêtes pas toujours à la fête. Pas bêtes en fait, ces histoires qui nous en apprennent beaucoup, sur ces animaux arrogants, ces « Rois de la Création ». Sur nous les hommes. On pense à Esope, à Jean de la Fontaine, à Prévert…bien sûr…Non, plutôt on ne pense à rien. On rêve, on sourit, on est grave, brusquement. On se laisse emporter au gré des mots. Olivier Herblot, raconte, rit, tonne, danse et chante, se dédouble et se multiplie. Avec beaucoup de grâce et de légèreté, il nous entraîne au milieu de son bestiaire magnifique pour un voyage qui ne laissera indemnes, ni les petits, ni les grands.

Ce qu'en dit la presse

« Envoûtés ! C'est littéralement ce que la compagnie Dram-Bakus à réussi à faire des enfants »

OUEST FRANCE

« Envoûtés ! C'est littéralement ce que la compagnie Dram-Bakus à réussi à faire des enfants venus assister à leur adaptation des « Contes Pour Enfants Pas Sages » de Jacques PREVERT.

Les enfants retiennent leur souffle. Ce spectacle donne vie aux mots de Prévert, à son drôle de bestiaire composés d'animaux magnifiquement réalisés par le plasticien Eric Agribert, qui viennent nous raconter les mésaventures que de drôles de bêtes, les hommes, leur infligent. C'est souvent amusant, parfois émouvant, mais toujours pertinent. »

« le comédien a su porter la parole de l'auteur pour égratigner, attaquer, les chapitres noirs de l'histoire ... »

PARIS-NORMANDIE

« Contes pour enfants pas sages », un formidable texte écrit par Jacques Prévert en 1945 et remis au goût du jour par le comédien Olivier Herblot sur une mise en scène de Bruno et Pascal Delahaye, agrémentée des réalisations du plasticien Eric Lecroq-Agribert.

Dans un décor minimaliste fait de bois mort pourtant si vivant, le comédien a su porter la parole de l'auteur pour égratigner, attaquer, les chapitres noirs de l'histoire, utilisant pour cela l'allégorie, la métaphore, un ton léger et parfois humoristique.

« Olivier Herblot dans un décor magnifique, tient son jeune public en haleine ... »

L'ALSACE - LE PAYS

« Les décors d'Eric Agribert laissent libre cours à la fantaisie ... »

LE COURRIER CAUCHOIS

Seul en scène, Olivier Herblot raconte, rit, danse et chante. L'oeuvre de Jacques Prévert, Contes enfants pas sages, entre dans les succès de la Compagnie Dram*Bakus qui a mis en scène ce spectacle.

Les décors d'Eric Agribert laissent libre cours à la fantaisie de l'acteur. Commence alors, une visite étrange et joyeuse, à travers huit contes, de véritables petits joyaux signés Jacques Prévert.